Choisir de la nourriture équilibrée pour son perroquet

nourriture équilibrée pour son perroquet

Vous voulez adopter un perroquet chez vous, mais vous hésitez encore parce que vous ne savez pas avec quoi le nourrir ? Rassurez-vous, l’alimentation d’un perroquet n’est pas complexe. Il suffit de lui donner des repas variés pour qu’il reste en bonne santé.

Les graines et les extrudés : une alimentation de base

Un perroquet raffole des mélanges de graines. D’ailleurs, ceux-ci constituent son alimentation de base. Pour apporter à votre oiseau les nutriments dont il a besoin au quotidien, ce mélange doit être de bonne qualité. Il doit contenir 70% de céréales et 30% d’oléagineuses pour lui apporter des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, des protéines, des enzymes ainsi que de la chlorophylle.

Son repas doit donc être composée de quelques graines, par exemple, le blé, le millet, l’alpiste, le maïs, le tournesol, le chènevis, les arachides, etc. Vous devez faire attention au mélange pour que votre oiseau ne soit pas sujet à l’obésité. Par ailleurs, votre oiseau peut passer son temps à trier les graines. Ainsi, pour éviter le gaspillage, il est conseillé de laisser la gamelle devant lui une journée supplémentaire.

Si vous ne trouvez pas souvent de graines pour votre perroquet, il est envisageable d’opter pour des extrudés. Il s’agit de croquettes spécialement élaborées pour un perroquet. Ces aliments contiennent les mêmes ingrédients qu’un mélange de graines. Toutefois, ils ne peuvent être triés. Il faut savoir que les extrudés inclus souvent des vitamines. Donc, il n’est pas toujours nécessaire d’en ajouter un supplément.

Les aliments frais : un complément indispensable

Pour compléter l’alimentation de votre perroquet, vous devez ajouter des aliments frais, notamment des fruits et des légumes à son menu quotidien. Ceux-ci doivent constituer 40% de son alimentation. D’ailleurs, le frais se rapproche au plus de ce que votre oiseau pourrait retrouver dans la nature. Il lui apporte des vitamines ainsi que de la provitamine A ou bêtacarotène. Plus ces aliments frais seront variés, mieux cela sera.

Pour combler votre oiseau, il est conseillé de mélanger au moins trois fruits différents par jour. Parmi les idéals, on compte la pomme, l’orange, la mandarine, les fraises, la pastèque, l’abricot, le kiwi, l’ananas, la grenade, la papaye, la pamplemousse et le kaki. Votre perroquet peut aussi consommer, de temps en temps, des bananes, du melon, des raisins, des cerises, des pêches, de la mangue et du néflier. Ces fruits peuvent être intégrés deux à trois fois par semaine.

En ce qui concerne les légumes, choisissez du poivron vert, rouge et jaune, de la carotte, du brocoli, du haricot, de l’épinard, du chou-fleur, de l’endive, du radis et du céleri. En outre, ces fruits et ces légumes ne sont pas faciles à intégrer si votre oiseau n’est pas habitué à en consommer. Toutefois, ils sont impératifs, car ils apportent beaucoup de vitamines. Par ailleurs, pour éviter toute diarrhée, vous devez introduire ces aliments petit à petit.

Les autres aliments complémentaires et les interdits

Hormis les graines, les extrudés et les produits frais, l’alimentation de votre perroquet peut être enrichie avec des légumes secs. On compte, entre autres, les lentilles, les pois chiches, les haricots et les sojas. Vous pouvez également ajouter du fromage frais, du yoghourt, des pâtes, du riz, de l’œuf, du pain et des biscuits.

À part cela, il est envisageable d’intégrer des fruits secs, par exemple, les noix, les amandes, les noisettes, les pistaches, les cacahuètes et les pignons. Ces friandises naturelles sont meilleures pour sa santé. Elles sont surtout indispensables pour apprendre des tours à votre perroquet. En effet, ce dernier est tellement friand qu’il fera tout pour une petite douceur en retour. Par ailleurs, en cas de baisse de température ou si votre oiseau est en période de reproduction, vous pouvez ajouter de la pâtée à son alimentation. Celle-ci assure un apport nutritionnel plus riche.

En outre, quelques aliments peuvent être nocifs pour votre oiseau et peuvent le tuer. Vous devez savoir que le système digestif d’un perroquet est bien différent de celui des humains. Parmi les aliments les plus dangereux, on compte l’avocat et la tomate. Les aliments sucrés et les friandises sont également néfastes pour la santé du perroquet. Évitez de lui donner du chocolat, du cacao et des boissons gazeuses. Les aliments salés, le lait, l’oignon, l’ail et les fritures sont aussi à proscrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *